Currently set to Index
Currently set to Follow

Le classement des mains au poker donne un ordre aux combinaisons.

Classement des mains de poker. Le classement par main au poker permet de déterminer une hiérarchie dans les combinaisons. Ce classement par main, au poker dépend de la rareté de chaque combinaison. Plus une combinaison est rare et plus elle se trouve haut dans le classement des mains au poker et inversement, plus une combinaison est commune et plus son rang est inférieur. Il existe 10 combinaisons que chaque joueur doit connaître et qui font partie des règles du poker en ligne ou en live. Chacune est valable pour les différentes variantes du poker comme le Texas Hold’em Poker, l’Omaha, etc.

Dans cet article, je vais vous parler de la manière dont sont classées les mains qui forment des combinaisons, mais aussi des mains de départ, afin de vous donner des repères quant à la force des cartes privatives que vous recevez au début de chaque coup. En connaisant le classment les mains de poker, vous saurez mieux comment jouer au poker.

 

  Je joue avec Winamax   Je joue avec Winamax

Le classement des mains au poker, en novembre 2020, en fonction des combinaisons :

Une combinaison, au poker est toujours composée de 5 cartes.  Cela signifie que lorsqu’il y en a moins que 5, on complète l’assemblage avec les cartes les plus hautes.  Par exemple, dans le cas d’un carré, sur le board, on peut départager les joueurs avec la 5e carte la plus haute (celle-ci peut être une carte privative, mais aussi la 5e carte présente sur le board). Les mains qui n’ont pas besoin d’une 5e carte, en cas d’égalité, sont la quinte flush royale, la quinte flush, le full, la couleur et la quinte.

Ici, le classement des mains au poker est présenté en fonction de la force. On commence avec la combinaison la plus puissante et on termine avec la plus faible :

La quinte flush royale :

C’est la combinaison la plus rare,  elle est constituée par 5 cartes qui se suivent, de la même couleur. Sa carte la plus haute et l’As et sa carte la plus basse et un 10.
Voici un exemple de quinte flush royale : T ♡J ♡Q ♡K ♡A ♡

Lors de chaque nouveau coup, il existe 0,000154% de probabilité de voir une quinte flush royale.

La quinte flush :

La quinte flush se compose à la fois d’une suite (quinte) et d’une couleur (flush). La quinte flush la plus haute possible se termine par un K (King), car la combinaison supérieure est forcément une quinte flush royale. Quand plusieurs joueurs possèdent une quinte flush, celui qui remporte le coup est celui qui possède la combinaison la plus haute possible.
Voici un exemple de quinte flush : 8 ♡9 ♡T ♡J ♡Q ♡

A chaque nouveau coup, il existe 0,00139% de chances de voir une quinte flush.

Le carré :

Un carré est la 3e combinaison du classement des mains au poker. Il se compose de 4 cartes de même rang comme 4 Q (Queen) ou 4 J (Jack).

Si plusieurs joueurs se partagent un carré, la 5e carte la plus haute peut les départager.
Voici un exemple de carré : Q ♡Q ♢Q ♤Q ♧

Pendant chaque nouveau coup, il existe 0,024% de probabilité de voir un carré.

Le full :

Le full (ou full house) est un assemblage d’un brelan (3 cartes de même rang) et d’une paire (2 cartes de même rang).
Voici un exemple de full : Q ♡Q ♢Q ♤ + 6 ♧6 ♡

Lors de chaque nouveau coup, il existe 0,144% de chance d’apercevoir un full.

La couleur :

Pour reconnaître une couleur, c’est facile, les 5 cartes doivent être de la même couleur (même symbole).  Par couleur, on entend bien sûr le symbole pique, cœur, carreau, ou trèfle. Il ne faut pas mélanger les cartes rouges entre elle ou les cartes noires en elles, car ce sont les symboles qui comptent. Quand plusieurs joueurs montrent une couleur, c’est celle qui est constituée par les cartes les plus hautes qui l’emporte.
Voici un exemple de couleur : Q ♡4 ♡9 ♡2 ♡6 ♡

Pendant chaque nouveau coup, il existe 0,197% de probabilité de voir une couleur.

Dans le classement des mains au poker, la couleur est au milieu (lorsqu’on part du dessus).

La quinte :

La quinte, qui est aussi appelée la suite est constituée de 5 cartes qui se suivent.  Au Texas Hold’em Poker, l’As peut se trouver au début (cette suite, dont le 5 est la carte la plus haute se nomme parfois la roue) ou à la fin de la suite (l’As est alors utilisé comme la carte la plus forte). Quand plusieurs joueurs possèdent une quinte, c’est celle qui est la plus haute qui gagne.
Voici un exemple de quinte : 2 ♡3 ♢4 ♤5 ♧6 ♡

A chaque nouveau coup, il existe 0,392% de probabilité de voir une quinte.

Le brelan :

Lorsque trois cartes sont de rang comparable, elles forment un brelan.  En cas d’égalité de brelan, ce sont les autres cartes les plus hautes qui peuvent départager les adversaires.
Voici un exemple de brelan : Q ♡Q ♢Q ♤

Lors de chaque nouveau coup, il existe 2,113% de chance d’apercevoir un brelan.

La double paire :

Dans une double paire, il y a 2 fois deux cartes de même rang. Le rang est forcément différent, sans quoi il s’agirait à carré.  Comme pour le brelan, ici aussi, en cas d’égalité, ce sont les autres cartes les plus hautes qui peuvent départager les joueurs.
Voici un exemple de double paire : Q ♡Q ♢ + 9 ♤9 ♧

Pendant chaque nouveau coup, il existe 4,754% de chances de voir une double paire.

La paire :

Quand deux cartes ont un rang similaire, il s’agit d’une paire. Lorsque deux  joueurs possèdent la même paire, ce sont les autres cartes les plus hautes qui peuvent décider si un joueur remporte le pot ou s’il y a partage.
Voici un exemple de paire : Q ♡Q ♢

Dans chaque nouveau coup, il existe 42,257% de probabilité de voir une paire.

Il ne faut jamais oublier qu’une paire d’As, de K, de Q, de J, ou de 10, même servie, ne n’est jamais qu’une paires,  c’est-à-dire que ce type de combinaison se trouve assez bas dans le classement des mains de poker.

La carte haute :

Quand il est impossible de réaliser l’une des combinaisons déjà citées plus haut avec ses cartes privatives,  on considère la valeur de carte la plus haute (qu’on nomme aussi carte isolée). En cas d’égalité avec un adversaire, la seconde carte peut faire la différence.  On appelle cette seconde carte le kicker.
Voici un exemple de carte haute : Q ♡

Lors de chaque nouveau coup, il existe 50,118% de chances de ne voir que des cartes hautes.

Le classement des cartes de poker :

Il existe une hiérarchie précise entre les cartes de poker. La plus haute est l’As (sauf dans le cas de la quinte par le cinq, appelée aussi la roue). L’ordre est le suivant, de la plus forte à la plus faible : A, K, Q, J, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2.

Le classement des mains de départ au poker :

  1. Tout en haut du classement des mains départ au poker,  il y a bien sûr les pairs hautes comme A-A, K-K, Q-Q, J-J. Ces mains sont intéressantes surtout parce qu’elles sont invisibles pour les adversaires et elles peuvent former des brelans ou des fulls  très discrets. Ce type de main se joue très bien avec peu de joueurs, il faut donc faire attention de ne pas laisser entrer trop d’adversaires dans le coup, preflop. Le danger de ces mains est que certains joueurs en tombent amoureux et ne les lâchent pas,  même lorsque celles-ci sont visiblement battues.
  2. Vient ensuite A-K, A -Q, A-J assortis (suited). Ce type de main est très forte, car chacune comporte un As et un kicker élevé.  De plus, comme elles sont assorties, elles permettent de toucher et surtout de remporter des couleurs. Avec ces mains, il est également possible de toucher des quintes.
  3. Lorsqu’on descend dans le classement des mains de départ au poker, on trouve la paire de 10, qui est puissante, surtout lorsqu’elle touche son brelan, mais qui est souvent dominé lorsqu’une autre paire plus forte est possible sur le board.
  4. A-K, A-Q, et A-J dépareillés (ou off suit) peuvent former des quintes  et des paires avec de bons kickers, mais attention à ne pas vous emballer, surtout si vous êtes relancé.
  5. K-Q, Q-J, Q-J peuvent former des quintes, quelques bonnes paires,  mais ces mains peuvent aussi être dominées. Il convient donc de les jouer avec prudence.
  6. 9-9, 8-8, 7-7  sont des paires qui peuvent être facilement battues.  Comme toutes les paires, elles se comportent très bien lorsqu’elles réussissent à faire un brelan. Lorsqu’on possède ce type de paire en main, il faut espérer que l’autre n’a qu’une carte haute ou une paire inférieure.
  7. A-10 est une main qui est souvent surestimée,  car les possibilités de quinte sont faibles et le kicker 10 n’est vraiment terrible. Quand A-10 est suited, cela permet également de toucher la couleur max.
  8. À partir de A-9, A-8, A-7 A-5, on entre dans le domaine des mains assez spéculatives. Il est conseillé de ne jouer ce type de main que lorsqu’elles ne sont pas suited.
  9. K-10, Q-10, J-10, permettent encore de faire des quintes,  mais pour ce qui est de la couleur, il faut rester prudent, car un adversaire de toujours obtenir une couleur supérieure, s’il possède un As. C’est le même problème avec les paires ou les cartes hautes qui peuvent être dominées par un  As.
  10. 6-6, 5-5, 4-4, 3-3, 2-2 sont de très petites paires,  qu’il est préférable de jeter lorsqu’il y a des relances preflop. En effet, avec ce type de main, on ne peut qu’espérer toucher un brelan ou une quinte. Ce type de main se joue en fin de position, lorsque l’accession au pot de coup de pas chère.

Tableau d’un classement des mains de départ au poker :

J’ai réalisé un tableau qui présente le top 15 % et le top 30 % des mains de départ au poker. Ce tableau représente un classement qui peut être utilisé facilement même par des joueurs débutants, en novembre 2020, car il est très visuel.

 

Les meilleurs mains de depart au Texas Hold'em poker.

 

 

À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 17 Moyenne : 4.6]
massa vulputate, id Aenean eget nec id, dolor. Praesent mi, Curabitur mattis