Currently set to Index
Currently set to Follow

Poker : la combinaison détermine l’ordre de chaque main. Classement des combinaisons.

Poker : les 10 combinaisons. Quand on joue au poker, la combinaison la plus forte est celle qui l’emporte à l’abattage (appelé aussi showdown). Lors d’un coup de poker, on peut gagner soit en étant le seul joueur encore en jeu (après une relance, par exemple), soit en ayant la meilleure combinaison possible en fonction des cartes distribuées et de celles présentes sur le board (ensemble des 5 cartes communes posées sur le tapis, face visible). Au poker, notamment au Texas Hold’em Poker ou à l’Omaha, une combinaison est composée de 5 cartes (sauf au Badugui). Pour composer une combinaison, parfois 5 cartes spécifiques sont nécessaires comme lorsque vous possédez une suite (5 cartes dont les valeurs se suivent) et parfois seulement quelques-unes sont indispensables comme lorsque vous possédez un brelan (3 cartes de même valeur). Dans le cas d’un brelan, en plus des 3 cartes du brelan, les deux autres cartes les plus hautes viennent compléter les 3 indispensables pour former une combinaison de 5 cartes. Dans cet article, je vous décris chaque combinaison du poker, je vous donne le classement des combinaisons, les cas d’égalité, ainsi que des statistiques sur l’apparition des combinaisons du poker.

  Je joue avec Winamax   Je joue avec Winamax

Poker : présentation des combinaisons.

Le poker se décline en plusieurs variantes, mais la plus populaire des variantes demeure le Texas Hold’em Poker. C’est la plus jouée dans le monde et dont les principales règles sont appliquées à d’autres variantes avec quelques modifications, tout de même. De toutes les règles fondamentales du poker, la connaissance et la maîtrise des combinaisons s’avèrent primordiales.

Au poker, qu’est-ce qu’une combinaison ?

Au poker, une combinaison est un ensemble de cinq cartes appelé aussi  « main ». Au poker, la combinaison se compose obligatoirement de cinq cartes (sauf au Badugui) qui sont formées à partir des cartes privées des joueurs et/ou des cartes communes présentes sur le tapis. La valeur d’une main dépend de sa place dans la hiérarchie des combinaisons (la hiérarchie est fixée en fonction de la probabilité d’apparition d’une combinaison). La couleur d’une combinaison peut être pique, carreau, cœur ou trèfle (et non noir ou rouge). Au poker, toutes les cartes de même valeur ont la même force, indépendamment de leur couleur (il n’y a pas de hiérarchie des couleurs sauf dans le cas particulier du brin-gin (mise forcée du premier tour d’enchère) au Stud).

L’ordre des cartes : 

De la carte la plus forte à la plus faible, vous avez l’As, le K (King ou Roi), la Q (Queen ou Dame), le J (Jack ou Valet), le T (Ten ou 10), le 9, le 8, le 7, le 6, le 5, le 4, le 3 et le 2.

Présentation de chaque combinaison au poker (Texas Hold’Em Poker) :

De la plus forte à la plus faible, vous avez :

La Quinte Flush Royale :

Encore appelée Royal Flush, cette combinaison de poker se constitue de cinq cartes de la même couleur allant du 10 à l’As. Il s’agit de la main la plus puissante au poker. Elle se compose du 10 (appelé aussi Ten, souvent symbolisé par un T), du valet (appelé aussi Jack, souvent symbolisé par un J), une Dame (appelé aussi Queen, souvent symbolisé par un Q), un roi (appelé aussi King, souvent symbolisé par un K) et un As. À titre d’exemple, une Quinte Flush formée de T ♢  J ♢  Q ♢  K ♢  A ♢ est qualifié de Quinte Flush Royale (la carte basse est toujours un 10 et la carte haute est toujours un As). Cette main remporte à tous les coups le pot.

La Quinte Flush :

Également connue sous le nom de Straight Flush, la Quinte Flush est très proche de la Royal Flush à une différence près. Ici aussi, la couleur des cinq cartes doit être identique. Pour former la Straight Flush, les cartes de même couleur doivent être consécutives, mais sans comporter un As en carte haute. Ainsi, un ensemble formé des cartes A ♧ 2 ♧ 3 ♧ 4 ♧ 5 ♧ constitue une Quinte Flush au 5. Le 5 étant la carte la plus haute de cette main. La Quinte Flush la plus haute possible est donc par exemple  9 ♤ T ♤ J ♤ Q ♤ K ♤ (puisqu’au-delà, il s’agirait d’une Quinte Flush Royale).

Le carré :

Le carré est une combinaison comportant quatre cartes identiques et d’une autre carte (la plus haute disponible). Il s’agit de 4 cartes de même valeur ou de même rang. De ce fait, une main comportant les A ♡ A ♢ A ♤ A ♧ avec un  8 ♡ est un carré. Pour cet exemple, cette main sera appelée carrée d’As kicker 8 (le kicker est la carte accompagnatrice la plus haute). Le 8 étant la cinquième carte de cette combinaison. On appelle aussi cette main Four of a Kind ou Quads of a Kind.

Le Full :

Il s’agit d’une combinaison constituée de trois cartes de même valeur et de deux autres cartes de valeur similaire. Plus simplement, on dira que le Full comporte un Brelan (3 cartes de même valeur) et une Paire (2 cartes de même valeur). Je reviendrais sur ces deux termes un peu plus bas. Retenez donc que dans cet exemple, la main comportant A ♡ A ♢ A ♤ +  J ♧ J ♡ est un Full. On appellera cet exemple Full aux As par les valets.

La Flush ou la Couleur :

La Flush (couleur) se constitue d’une combinaison de 5 cartes de la même couleur (pique, cœur, carreau, trèfle). La couleur est composée de cartes non consécutives (sinon, il s’agirait d’une Quint Flush ou d’une Quinte Flush Royale). Une main constituée des cartes 2 ♡ 5 ♡ 7 ♡ T ♡ K ♡ par exemple constitue une couleur. Cet exemple est nommé Flush ou Couleur au Roi. Le Roi étant la carte la plus haute.

La Quinte :

La Quinte ou la Suite est obtenue par une combinaison de cinq cartes consécutives de différentes couleurs. Une main composée des cartes 2 ♡ 3 ♢ 4 ♤ 5 ♤ 6 ♡ par exemple, constitue une Quinte au six.

Le Brelan :

Cette main s’obtient en présence de 3 cartes identiques associées à deux autres cartes différentes. Elle est aussi appelée set, three of kind ou trips. Une combinaison comportant par exemple Q ♡ Q ♢ Q ♤ + 2 ♤ T ♧ est un brelan. Cette main sera appelée brelan de dame, kicker 10.

La Double Paire :

Encore appelée « deux paires », cette main est composée de deux fois deux cartes de même valeur. Une combinaison de Q ♡ Q ♢ + J ♤ J ♧ + 9 ♢ est une double paire. Dans le cas de cet exemple, cette main est appelée double paire Dame-Valet kicker 9. 

La Paire :

Il s’agit d’une main comportant deux cartes de valeur identiques associées à trois autres cartes différentes. Les deux cartes identiques forment la paire. Ainsi, une main composée de K ♡ K ♢  +  5 ♤ T ♧ 8 ♡ constitue une Paire. Cet exemple est nommé paire de Roi kicker 10.

La carte la plus haute ou la hauteur :

Ce nom est donné à une combinaison qui ne figure pas parmi celles décrites jusqu’à présent. Q ♡+ J ♢ 2 ♤ 4 ♧ T ♡ est une main qui illustre parfaitement l’exemple. On lui donne le nom de hauteur Q (Queen), kicker J (Jack).

Au poker, trouve-t-on des égalités ou non dans les combinaisons ?

On parle d’égalité dans les combinaisons, lorsque deux ou plusieurs joueurs présentent des mains de valeurs identiques. Par exemple, si deux joueurs arrivent chacun à former un full, un brelan, un carré ou autre, on dit qu’ils détiennent des combinaisons égales ou de mêmes valeurs. Lorsque cela est possible, c’est la combinaison la plus haute qui l’emporte. Dans la mesure où les cartes seraient aussi identiques, une comparaison s’effectue avec le(s) kicker(s). C’est le kicker le plus haut qui l’emporte. En cas de premier kicker de même hauteur, on regarde parfois le second kicker (en tout, seulement 5 cartes sont prises en compte). S’il y a toujours égalité entre les deux kickers, il y a alors partage du pot (exemple : le premier joueur possède Q ♡ T ♢ et le second joueur possède Q ♤ T ♧ sur un board Q ♧Q ♢ 3 ♤ +   9 ♧ 5 ♡. La meilleure main possible est alors Q ♧Q ♢ Q ♡T ♢ 9 ♧ ou Q ♧Q ♢ Q ♤T ♧ 9 ♧. Dans cet exemple, il y a donc égalité et partage du pot.

Exemples pratiques :

Pour ce qui est de la Quinte Flush Royale, si elle est obtenue par deux joueurs (quand la Quinte Flush Royale est constituée par les 5 cartes du board), le pot est ensuite partagé équitablement entre les deux joueurs encore en jeu. Si deux joueurs détiennent chacun un carré, le gagnant est celui dont le carré est le plus haut (un carré d’As l’emporte sur un carré de Roi). Par contre, s’ils détiennent chacun un carré d’As, le kicker le plus haut l’emporte (un carré d’As kicker 10 remporte sur un carré d’As kicker 9). Dans le cas où les kickers sont identiques, le pot sera partagé entre les joueurs (car on ne prend toujours 5 cartes en compte et pas une de plus).

De même, un brelan de King l’emporte sur un brelan de 10, une paire de 10 l’emporte sur une paire de 2. S’il s’agit d’un brelan ou d’une paire identique, il s’ensuit une comparaison des kickers. En ce qui concerne la couleur, la quinte et la hauteur, les cartes sont classées de la plus forte à la plus faible. La comparaison s’effectue carte par carte de la première à la dernière. La main possédant la première carte la plus forte l’emporte. Ainsi, dans le cas d’une égalité jusqu’à 4 cartes, c’est la dernière carte la plus forte qui remporte. Une combinaison de 9, 7, 6, 4 et 3 perd face à une combinaison de 10, 8, 7, 5 et 4, car le 10 est supérieur au 9. Lors d’un Full, c’est la valeur des cartes du Brelan qui l’emporte sur celles de la Paire (exemple :  Q ♧Q ♢ Q ♡2 ♢ 2 ♧ est plus fort que J ♧J ♢ J ♤K ♧ K ♢).

Au dévoilement (appelé aussi abattage ou showdown), si le board montre A ♧K ♢ T ♤8 ♧ 8 ♡ et que vous possédez en main un A ♡ K ♧, cela ne signifie pas que vous avez une triple paire (car la triple paire n’existe pas, vu qu’une combinaison est composée de 5 cartes et non pas le 6). À l’abattage, vous avez donc une paire d’As, une paire de K et un 10 dans votre combinaison, car une main est toujours composée de cinq cartes (les deux 8 ne comptent pas ici, car on prend en compte la cinquième carte la plus haute, c’est-à-dire le 10).

Quelques probabilités au poker en fonction des combinaisons :

Au Texas HoldEm Poker est dans la majorité des variantes, plus une combinaison apparaît rarement et plus elle est puissante (sauf dans les variantes qui se jouent en low comme le Deuce to Seven ou l’Ace to Five)). La Quinte Flush Royale apparaît une fois environ sur 649 740 tandis que la carte haute est obtenue une fois sur deux. La probabilité de former une combinaison augmente en même temps que sa facilité d’obtention. Ainsi, voici les différentes possibilités en fonction de la combinaison obtenue (les valeurs sont arrondies pour éviter les virgules).

  • La hauteur  : 1 302 504 possibilités.
  • La paire : 1 098 240.
  • La double paire : 123 552.
  • Le brelan : 54 912.
  • La Suite : 10 200.
  • La Couleur : 5108 possibilités.
  • Le Full : 3744.
  • Le carré : 624.
  • La Quinte Flush : 36 possibilités.
  • La Quinte Flush Royale : 4.

Total des possibilités : 2 598 960.

À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 19 Moyenne : 4.7]
justo Donec mattis amet, elit. consequat. venenatis, facilisis Lorem