Currently set to Index
Currently set to Follow

Deux sortes de joueurs.

Course de chevaux Le poker est excitant, passionnant. On y joue facilement pendant des heures entières et on peut se demander parfois, si on y joue pas trop, ou de façon excessive.
et vous, quelle sorte de joueur êtes-vous ?

 

 

Présentation des deux sortes de joueurs :

  • Le joueur raisonnable.
  • Le joueur excessif.
 

Il y a deux sortes de joueurs :

Le joueur raisonnable : Pour la plupart des gens, le jeu est un plaisir, une activité récréative, quelquefois sociale, pratiquée entre amis qui consiste le plus souvent à acheter d’un billet de loterie, à miser une fois de temps à autre un pari sportif, sur les courses de chevaux, à disputer une partie de cartes … Ces personnes se fixent eux-mêmes des limites raisonnables en terme de fréquence, de longueur de session ou de sommes dépensées. Le jeu n’occupe d’ailleurs souvent qu’une petite partie de leur esprit et de leurs temps. Les autres activités et préoccupations de ses personnes sont variées. Ces joueurs-là s’amusent et cet amusement ne vise pas à échapper à certaines réalités. Certaines personnes et particulièrement les personnes jouant au poker peuvent avoir une fréquence plus élevé et jouer plus longtemps que les autres mais gardent le sens de la réalité.

Le joueur excessif : Quelquefois, certaines personnes perdent le contrôle: le jeu se met alors à occuper une place importante dans la vie de ces joueurs au point d’entraîner des effets négatifs dans leur vie personnelle, (santé physique, mentale, vie affective perturbées, difficultés relationnelles), sur les plans financiers (pertes, faillite, endettement) ou social (scolaire, professionnel).
Le jeu excessif peut apparaître rapidement suite à un gain important ou à la suite d’un changement lié à un événement (comme un deuil, une naissance, un mariage, une rupture, un déménagement, un changement professionnel…). La perte de contrôle peut également être progressive. Ces personnes peinent à s’arrêter, ils continuent parce qu’ils sont « en veine » s’ils gagnent, ou « pour se refaire » s’ils perdent, et invoquent « la chance qui va bientôt leurs sourires ». leur relation au jeu est souvent irrationnel. Ces joueurs en viennent souvent à jouer plus qu’ils ne peuvent perdre et cherchent fréquemment à récupérer ce qu’ils ont perdu.
Progressivement, ils épuisent leurs comptes bancaires, empruntent parmi leurs connaissances, contractent des crédits et dettes. Ils masquent le gouffre financier ou leurs pratiques par des mensonges à leurs entourages. Certains commettent même quelquefois des délits. Progressivement, les relations avec l’entourage se dégradent aussi. Les joueurs excessifs ont tendance à s’isoler, à négliger leurs proches, leurs activités professionnelles, parfois jusqu’à leurs propres personnes (alimentation, sommeil, aspect physique).
D’autres dépendances s’ajoutent aussi parfois (tabagisme, alcoolisme, toxicomanies). Les personnes qui rencontrent des problèmes de dépendance ne sont pas forcément des « flambeurs de casino ».
Le problème du jeu excessif peut être rencontré par n’importe qui, indépendamment de son age, du son sexe, de son origine, de sa situation sociale ou des activités pratiqués.
Parmi les amateurs de poker, on rencontre quelquefois des gens en « tilt ». Le tilt est un phénomène exterminent fréquent, même parmi les professionnels. Le tilt est une perte temporaire de contrôle des émotions et une atténuation du jugement qui fait jouer de façon aussi irrationnelle que maladroite et qui rend fréquemment le personnage concerné peu agréable à côtoyer pendant ce moment. Toute la difficulté du tilteur est de repérer l’apparition du tilt chez lui pour le stopper parfois même quitter la table à temps, avant la catastrophe. Car la suite du tilt est invariablement la catastrophe financière.
Des heures, des semaines ou des mois de progressions peuvent être balayées en une simple session catastrophique. Un tilt isolé et peu important, ou controlé par le joueur à temps est gérable.
Mais quand le tilt devient régulier, et d’ampleur conséquente, alors cette personne est en danger, en grand danger.

 
À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 26 Moyenne : 4.4]
efficitur. diam ultricies elementum elit. dapibus eget elit. ut