Currently set to Index
Currently set to Follow

Table 14 et Winamax sont de marques proches de Patrick Bruel.

Table 14 Winamax : la marque Winamax et Patrick Bruel.

Table 14 est devenu winamax.fr   Table 14 est un nom commercial choisi par Winamax lors du premier enregistrement de la marque auprès de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) en 2010. Le nom de Table 14 pour Winamax est à rapprocher du pseudo de joueur de Patrick Bruel qui est P14B.  

Aujourd’hui, Winamax est enregistré auprès de l’ARJEL, pour son activité de poker, mais aussi pour son activité de bookmaker, proposant des paris sportifs. La société Winamax a implanté son siège social à Paris, dans le 7eme arrondissement, au 136 B rue de Grenelle.

Les actionnaires de la marque au W rouge sont Patrick Bruel (chanteur, artiste, champion du monde de poker en 1998 à Las Vegas, lors des WSOP), Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Alexandre Roos (fondateur de Caramail), Christophe Schaming (fondateur de Caramail).

  Je joue avec Winamax   Je joue avec Winamax

À propos de table 14 et de Winamax :

L’origine probable de TABLE 14 :

Certains se demandent peut-être d’où vient ce chiffre 14 de Table 14.  Je ne suis pas allé demander à Patrick Bruel lui-même,  mais en cherchant des indications sur sa biographie avec Wikipédia, je me suis rendu compte qu’il était né le 14 mai 1959.  Il y a donc fort à parier que ce 14 vient du jour de sa naissance. Beaucoup de joueurs de poker, lorsqu’ils cherchent un pseudo, utilisent un élément de leur biographie. Ici c’est une addition des initiales et très probablement du jour de naissance de l’artiste.

Table 14  et Winamax : Histoire de marque.

Afin de retracer l’histoire de la marque, j’ai utilisé plusieurs sources, notamment web.archive.org qui m’a permis de remonter dans le temps. Cette petite histoire de Winamax est un peu plus complète que celle qu’on trouve sur la page Wikipédia consacrée à Winamax.

  • 1999 :  c’est l’année de naissance de la marque winamax.com en Angleterre.  La marque a été créée par plusieurs personnes issues de la société Havas interactive.
  • Janvier 2000 :  Le premier jeu de gestion d’une équipe sportive de football est lancé.
  • Février 2000 :  Plusieurs investisseurs privés, dont Robert Louis-Dreyfus (connu pour être, pendant un temps,  à la tête de l’Olympique de Marseille et de l’équipementier sportif d’Adidas) ont investi 2 000 000 d’euros dans le but de promouvoir le développement la société Winamax à l’international.
  • Février et mars 2000 : Après avoir noué un partenariat avec la chaîne de télévision TF1, Winamax F1, ainsi que Winamax Trader sont lancés.
  • En avril 2000,  c’est un nouveau partenariat qui est officialisé avec la chaîne de télévision anglaise Eurosport UK.
  • Mars 2001 : TF1.fr sport ayant fusionné avec Eurosport, le jeu de l’entraîneur,  qui est la spécialité de Winamax représente alors 50 % des visites du trafic du site TF1.fr sport.
  • 2002 : L’affluence est telle que cela représente plus de 12 millions de pages vues chaque mois.
  • 2003 : Le jeu de l’entraîneur de la société winamax.com est couramment utilisé par plus de 600000 joueurs.
  • En 2004,  plusieurs nouveaux investisseurs, dont Alexandre Dreyfus, Alexandre Roos et Christophe Schaming entrent dans le capital de la marque.
  • Mars 2005 :  une nouvelle version de la marque winamax.com est lancée en  langue française, avec l’introduction de paris sportifs.
  • 2006 :  Alexandre Dreyfus  quitte l’aventure Winamax  et revend ses parts. Il lance sa propre marque de jeux en  ligne (Chiligaming avec notamment ChiliPoker 2006 – 2012) depuis Malte (le grand pays d’Europe des jeux d’argent).  C’est aussi cette année-là qu’est lancé le forum en français consacré au jeu de cartes et de  jetons sur tables : WAM-poker, dont Patrick Bruel et Marc Simoncini sont les parents. Michel Abécassis en est un des principaux animateurs depuis le début. Au second semestre 2006,  le poker devient l’une des activités de la marque.
  • Au second semestre 2007 : le poker devient l’activité principale de la marque et  l’activité de paris sportifs disparaît jusqu’en 2014.
  • 2009 :  création d’un logiciel en interne, en vue de la prochaine ouverture des jeux en ligne prévue en France pour 2010.
  • 2010 :  obtention du premier agrément auprès de l’ARJEL pour l’activité de poker en ligne.  C’est la société table 14 (Winamax) qui obtient l’agrément (N°003-PO-2010-06-05).  Un nouveau site en .fr est développé afin de remplacer celui en .com. Au niveau du design, le site est refondu et le nouveau logo Winamax est simplifié.
  • 2011 : développement d’une application de poker pour iOS d’Apple compatible avec les terminaux mobiles iPhone et iPad.
  • 2012 : La marque au W rouge dépasse tous ses concurrents en France et devient le premier opérateur de poker de l’Hexagone.
  • 2014 : un nouvel agrément est obtenu pour les paris sportifs (N°003-PS-2014-05-14).
  • 2016 – 2017 :  l’Institut d’études Odoxa apporte la preuve que Winamax propose souvent les meilleures côtes.
  • 2018 : la société Winamax recrute de nouveaux collaborateurs, mais aussi de nouveaux joueurs pros pour son Team Winamax,  afin de  conquérir de nouveaux marchés (Italie, Portugal et Espagne)  suite  au partage des liquidités décédé par  4 pays de l’Union européenne (France, Italie, Portugal, Espagne).

L’offre de jeu de Winamax :

Comme nous l’avons vu plus haut, depuis 2010 Winamax propose du poker en ligne.  Cela se traduit par la possibilité de participer à des parties de  Texas Hold’em, d’Omaha,  en mode argent réel ou en mode argent fictif. Les parties peuvent être disputés sur une table de cash-game (Fight Club, Go Fast, Incognito, table PoWers, Bingo, Flooop, Short Track), de sit and go ou encore de tournois (la Fièvre, le Totem,  Zone 30, Le Ladies, le HighRoller, le Grand Tournament, etc.). On trouve aussi des festivals de tournois comme les Winamax séries dans lesquels sont en jeux plusieurs millions d’euros. La société Winamax propose non seulement des tournois online, mais aussi des tournois en live tel que le Winamax Poker Tour (ce WiPT est une sorte de championnat de France du poker amateur) ou le Winamax Poker Open (WPO) de Dublin.

La salle propose régulièrement des tickets qui permettent de se qualifier  en gagnant des places pour des tournois en live  tel que le Winamax Poker Tour, mais aussi pour des tournois européens comme les EPT (European Poker Tour)  ou encore pour le Main Event des WSOP (World Series of Poker).

Depuis ses débuts, la room de Patrick Bruel a toujours eut à cœur de donner gratuitement aux joueurs des outils qui leur permettent d’améliorer leur niveau.  On trouve par exemple un dictionnaire de poker qui permet de comprendre les différents termes (kicker, couleur, carte privative,  flop, turn, river, dealer, full, etc.), des quiz, des tutos et surtout des vidéos de poker, réalisées par les membres du Team pro.

En plus du célèbre jeu de cartes qui se joue sur des tables de poker,  la marque au W rouge propose des paris sportifs qui permettent de parier sur tous les sports accessibles en France.  Parmi les paris proposés, il y a des combinés,  mais aussi des grilles qui permettent d’avoir un effet de levier important lorsque le pronostic se révèle exact.

Les nouveaux joueurs de la room sont accueillis avec un bonus de bienvenue qui peut aller jusqu’à 500 € pour jouer au poker et jusqu’à 100 € pour les paris sportifs (le premier pari perdant est alors remboursé jusqu’à hauteur de 100 €).

Plus de détails et réponses aux questions des internautes :

Est-ce que Winamax propose des paris hippiques ou des courses hippiques ?

Pour l’instant, Winamax ne propose pas de paris hippiques, ni de course hippique et il n’est pas dans les projets actuels de l’opérateur de proposer de paris en rapport avec le monde du turf pour l’instant. Si vous souhaitez effectuer des paris  hippiques en ligne, je vous recommande de vous inscrire auprès d’un opérateur agréé ARJEL en France comme PMU, Unibet, Betclic, ZEturf ou GenyBet.

Dans les temps à venir, si l’opérateur ne cherche pas à conquérir les marchés des paris sur les courses hippiques, l’opérateur vise plutôt à renforcer ses positions sur les paris sur les sports et sur le poker online en France, mais également à l’international et notamment en Espagne.

Le site de poker de Patrick Bruel, c’est Winamax ?

Le site de poker de Patrick Bruel est Winamax, car le chanteur, acteur, artiste et joueur de poker en est l’un des actionnaires principaux, au côté d’Alexandre Roos (parmi les fondateurs de Caramail), Christophe Schaming (parmi les fondateurs de Caramail). Dès 2006, Patrick Bruel, accompagné de Marc Simoncini et de Michel Abécassis a créé le forum WAM-Poker qui faisait déjà de la publicité pour Winamax. Bien sûr, à l’époque Patrick Bruel n’était pas actionnaire de Winamax, mais il était déjà engagé dans l’aventure. Autant dire que le site de poker de Patrick Bruel est Winamax depuis bien longtemps, même s’il n’en était pas propriétaire. Aujourd’hui, l’histoire d’amour entre le site de poker Winamax et Patrick Bruel continue puisqu’en plus d’un être actionnaire, il est aussi le capitaine du team pro Winamax. 

Dès que le site de poker de Patrick Bruel a obtenu son agrément de l’ARJEL en 2010, en France, Patrick Bruel a  contribué à plusieurs publicités dont le slogan était “Le plus important au poker, ce ne sont pas les cartes, c’est ce que vous en faites”. Ces publicités dans lesquelles Patrick Bruel prêtait sa voix pour son site de poker online préféré, étaient parmi meilleurs réalisées par l’opérateur, jusqu’à maintenant.

Depuis 2014, le site de poker de Patrick Bruel propose aussi des paris sur le sport et d’ailleurs, le chanteur et acteur a également joué dans des publicités pour les paris sportifs proposés par le site internet au W rouge.

Table 14 Winamax :

En 2010,  “table 14” était le nom commercial choisi lors du premier enregistrement de sa marque auprès de l’ARJEL.  Il est amusant de constater que « table 14 » est assez proche du pseudo de joueurs en ligne de Patrick Bruel « P14B »,  dans quel retrouve le fameux chiffre 14 (Patrick Bruel est né un 14 mai 1959). Par la suite, l’opérateur a changé de nom commercial pour s’appeler Winamax.  Aujourd’hui, c’est toujours sous cette dénomination qu’on trouve le nom de l’opérateur sur le site internet de l’ARJEL.

Qui sont les fondateurs de Winamax ?

Il est difficile de dire avec précision qui sont les créateurs de Winamax puisque la société a été créée en 1999 par plusieurs personnes issues de la société Havas interactive.  Par la suite, dans les années 2000, la marque au W rouge a appartenu à plusieurs investisseurs privés donc Robert Louis-Dreyfus. En 2004, plusieurs investisseurs rentrent au capital de la marque dont Alexandre Dreyfus, Alexandre Roos et Christophe Schaming. Plus tard, en 2006 Alexandre Dreyfus quittera l’aventure. Ensuite, Marc Simoncini et Patrick Bruel entrent à leurs tour au capital de Winamax. Si aujourd’hui, la marque au W rouge est devenue ce qu’elle est, c’est en grande partie grâce à Alexandre Roos et Christophe Schaming, Marc Simoncini et Patrick Bruel.

Où est le siège social de la société Winamax ?

Le siège social de la société Winamax est à Paris, au 136 B rue de Grenelle  – 75007 Paris et la société paye donc ses impôts en France. Il faut dire que c’est en France que la société y fait la majorité de son chiffre d’affaires. 

Quel est le chiffre d’affaires Winamax ?

Les derniers chiffres publics disponibles sur le chiffre d’affaires de Winamax datent de 2016. À l’époque, le chiffre d’affaires de la marque était de  136 272 k€, pour un résultat net de 12 477 k€.

Qu’est-ce que le forum Wam-Poker ?

Le forum Wam-Poker a été créé par Patrick Bruel, Marc Simoncini et Michel Abécassis, en 2006. Le forum Wam-Poker était destiné à rassembler les joueurs de poker francophones afin qu’ils puissent échanger sur le poker sur le web et en live. Il s’agissait aussi de regrouper les joueurs de France autour de la marque Winamax, pour laquelle Patrick Bruel prêtait son image populaire de joueur ayant remporté un bracelet aux WSOP (considérés comme les championnats du monde) de 1998. Aujourd’hui encore, le forum Wam-Poker est intimement lié à Winamax. Ce forum Wam-Poker est maintenant un espace de discussion et d’échange entre les joueurs inscrits chez Winamax, sur des sujets très divers comme Top Shark, le WPO de Dublin, le Multiplex Poker, les tournois live et le circuit pro, les ateliers pour progresser au Texas Hold’em, ou encore les discussions entre membres des clubs de poker amateur affiliés à la marque au W rouge.

Le poker en ligne en France : 

En France, le poker online tout comme les paris sur les sports sont ouverts à la concurrence depuis 2010. Winamax a, pour sa part, obtenu une licence auprès de l’ARJEL en France pour son activité de poker en ligne en 2010 (licence N° 003-PO-2010-06-05) et pour son activité de paris sur le sport en 2014 (licence N° 003-PS-2014-05-14). Depuis 2010, en France, chaque opérateur qui propose des jeux d’argent en ligne doit demander et obtenir une licence auprès de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). Chaque licence n’est attribuée que si l’opérateur respecte a cahier des charges très contraignant et très précis dans son domaine d’activité. Depuis 2010, le poker en ligne en France a pu bénéficier de plusieurs avancées  comme l’introduction de nouvelles variantes en 2016 (comme le Omaha Pot limit High/Low à 4 cartes, le Omaha Pot limit à 5 cartes, ou le Seven Card Stud, ou encore le triple Draw Deuce to Seven). En 2018, le “partage des liquidités” à permis aux aux joueurs de plusieurs pays européens de pouvoir disputer des parties ensemble (France, Espagne, Portugal et bientôt Italie),  après que les autorités des jeux sur le web des pays concernés ont trouver des accords. Il reste encore un grand chantier que les opérateurs, l’ARJEL, mais aussi des joueurs demandent, mais qui n’est pas encore réglé, c’est une refonte de l’assiette de taxation sur le poker online, qui est à ce jour, beaucoup trop élevée en France.

À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 14 Moyenne : 4.6]
adipiscing facilisis odio mi, lectus ipsum dolor. Donec commodo consectetur Aliquam