Currently set to Index
Currently set to Follow

Mission Patrimoine (Loto + ticket à gratter Illiko) permet de récolter des fonds pour sauver le patrimoine.

Mission Patrimoine. Mission Patrimoine est le nom d’un ensemble de jeux proposés par la Française des jeux (FDJ), dans le bus et de récolter des fonds pour réhabiliter des édifices du patrimoine français en péril. Mission patrimoine comprend, depuis 2018, deux jeux proposés par la Française des jeux. Il y a tout d’abord le Loto du Patrimoine (ticket à 2,20 € minimum) qui en 2020 est constitué par 5 tirages différents du 9 au 19 septembre 2020 et qui rapporte aux heureux gagnants au minimum 2 000 000 € par tirage, et des tickets à gratter Illiko, à 15 € unité et qui permettent aux joueurs de gagner jusqu’à 1,5 million d’euros. Les jeux de la mission patrimoine sont élaborés en concertation avec la Fondation du Patrimoine, la mission Bern, le ministère de la Culture et la FDJ.

  Je joue avec la FDJ   Je joue avec la FDJ

Présentation de la Mission Patrimoine :

La Mission Patrimoine est un évènement qui s’instaure peu à peu dans les habitudes des Français, et pas uniquement auprès des joueurs habitués de la Française des jeux. Chaque année, depuis 2018, la Fondation du Patrimoine, au ministère de la Culture, à la FDJ et à Stéphane Bern pour tenter de mobiliser les Français pour la sauvegarde du patrimoine territorial.

L’objectif principal de cette mission est de lever des fonds afin de permettre la rénovation et la réhabilitation de certains sites dont l’état est alarmant. Il s’agit généralement de bâtiments anciens, témoins de notre histoire, qui sont laissés à l’abandon ou pour lesquels les financements ne sont pas suffisants.

Chaque année, l’accent est mis sur une nouvelle sélection de monuments en péril, à l’instar de l’Aqueduc du Gier, du Château de Bussy-Rabutin ou encore du Viaduc des Fades, qui ont pu faire l’objet de travaux grâce à l’argent récolté.

Pour parvenir à cette restauration, les différents partenaires de l’opération ont donc mis en place cette Mission Patrimoine en s’inspirant des campagnes de crowdfunding (financement participatif). Toutefois, la méthode utilisée est légèrement différente, puisque les participants sont invités à jouer pour apporter leur contribution.

Ainsi, l’argent misé (dans le Loto du Patrimoine ou lors de l’achat d’un ticket à gratter Illiko Mission Patrimoine) est en partie stocké dans une cagnotte qui ira à la Fondation du Patrimoine, tandis que l’autre partie sert à payer les lots des gagnants. Et il y a de quoi motiver les amateurs de jeux de hasard, puisque le grattage peut rapporter jusqu’à 1,5 million d’euros, avec de meilleures chances de gagner que sur les tickets traditionnels.

Pour la troisième édition, la Française de Jeux et la Fondation du Patrimoine voient grand, cherchant à toucher toujours plus de français. Après l’édition 2019, ce sont près de 47 millions d’euros qui ont été récoltés dans le cadre de la Mission Patrimoine. Un bilan qui confirme le succès de cette opération et l’intérêt des Français pour leur patrimoine culturel et historique.

Les jeux de la Mission Patrimoine :

C’est donc en 2018 que la toute première version de la Mission Patrimoine a vu le jour. À l’occasion des Journées du Patrimoine, la Française des jeux annonce cette opération d’envergure, avec pour argument marketing : le soutien et le visage de Stéphane Bern.

Pour ce lancement inédit, à la fois dans son objectif et dans sa forme, de nombreux partenaires, privés comme publics, sont mobilisés. En accord avec le gouvernement, la FDJ bénéficie de crédits exceptionnels qui permettent la tenue de l’opération, et un nouveau ticket à gratter est alors édité en tirage limité.

Ce ticket est exceptionnel à la fois dans sa mise de départ, fixée à 15€, mais aussi dans son gain maximal potentiel de 1 million d’euros. La FDJ fait un coup de maître avec ce ticket, puisqu’elle offre ainsi un lot d’une grande valeur, que les joueurs ont une chance sur trois de remporter. Avec une probabilité de gain bien plus intéressante que le Loto, le succès est immédiat et le ticket est édité à plus de 12 millions d’exemplaires.

En plus du ticket à gratter Illiko, la Française des jeux a organisé un tirage Super Loto spécifiquement conçu pour la Mission Patrimoine. Avec une mise de 3€ pour un jackpot de 13 millions d’euros minimum, la formule a permis de mobiliser les Français et de récupérer, pour ce seul tirage, près de 14 millions d’euros qui ont été reversés à la fondation.

En 2019, lors du renouvellement de l’opération, les mêmes principes sont repris, avec un nouveau Super Loto et une gamme de tickets à gratter élargie. Mais la grande nouveauté est la durée de l’opération, qui s’étend désormais du 14 juillet jusqu’aux Journées du Patrimoine.

En 2020, malgré le contexte sanitaire, la FDJ a remis le couvert et a revu son offre pour continuer de mobiliser les Français. Ainsi, une nouvelle série de tickets à gratter est disponible depuis le 31 août 2020. Et contrairement aux éditions précédentes, ce n’est pas un, mais cinq tirages Loto qui ont lieu au mois de septembre 2020.

 

Mission Patrimoine (Loto du patrimoine et Illiko) en 2020.

 

Le Loto du Patrimoine :

Exit, donc, le tirage unique de Super Loto dans le cadre de la Mission Patrimoine. En 2020, la FDJ souhaite récolter toujours plus d’argent afin de sauver le patrimoine en péril. Et pour ce faire, plutôt que de compter sur une occasion unique, l’organisme mise sur une série de cinq tirages consécutifs. Ils se tiennent les 9, 12, 14, 16 et 19 septembre 2020.

Le format choisi est tout simplement celui du Loto traditionnel. Pour chaque tirage, un jackpot minimum de 2 millions d’euros sera mis en jeu. Et tout comme pour les grilles habituelles, chaque validation donnera lieu à l’obtention d’un code Loto aléatoire, qui permettra à dix personnes de gagner instantanément 20 000 €.

Ce format est bien connu des habitués du Loto, puisque c’est exactement le même que d’habitude. D’ailleurs, le prix de la grille ne change pas. Il reste établi à 2,20€ pour le joueur. Pour participer, il faudra remplir un bulletin prévu à cet effet. Car si les participants ne sont pas réellement impactés par la Mission Patrimoine, la FDJ, elle, participe bel et bien à l’effort. En effet, sur les 2,20€ d’une grille, l’organisme reverse 54 centimes à la Fondation du Patrimoine.

Le ticket à gratter Illiko de la Mission Patrimoine :

Côté tickets à gratter, il y a aussi du nouveau pour la Mission Patrimoine et cela concerne à la fois l’opération, mais aussi les joueurs. D’abord, la forme que prend le ticket est particulièrement inédite. Voulu comme attractif et invitant à l’escapade, le ticket Illiko Mission Patrimoine est présenté cette année comme un carnet de voyage. Avec un grand format et des illustrations représentant le patrimoine sélectionné (il existe trois versions).

Mais du côté du jeu, on note aussi quelques nouveautés qui ne vous laisseront sans doute pas de marbre. En effet, si la mise à l’achat est toujours de 15 €, le gain maximal est augmenté et atteint 1,5 million d’euros, avec plus d’une chance sur trois d’avoir un ticket gagnant. Par ailleurs, le montant reversé à la Fondation du Patrimoine sur chaque ticket est revu à la hausse, soit 1,76 €.

De plus, l’opération prend également une nouvelle dimension avec l’option « Seconde Chance » pour les tickets achetés en point de vente uniquement. Si votre ticket est perdant, vous avez ainsi la possibilité de vous rattraper grâce à cette nouvelle case, qui vous permettra de remporter un moment immersif dans un haut lieu historique.

  Je joue avec la FDJ

Stéphane Bern et la Mission Patrimoine :

Stéphane Bern est depuis de nombreuses années l’ambassadeur de la sauvegarde de l’histoire et du patrimoine français. Jouissant à la fois d’une renommée et d’une médiatisation de grande envergure auprès des Français, c’est avec une certaine logique qu’il a été choisit pour soutenir le projet Mission Patrimoine.

En collaboration avec la Fondation du Patrimoine, qui existe depuis 1996, Stéphane Bern a donc un rôle à plusieurs facettes afin de contribuer à la communication autour de l’opération. Ainsi, au-delà des différents supports de publicités, le présentateur a créé sa propre fondation qui a pour but de faire le lien entre les Français et l’opération elle-même.

De cette façon, il assure le suivi, en toute transparence, de l’ensemble des projets, de leur sélection à leur réalisation. Depuis sa création, la Mission Stéphane Bern a recensé plus de 4000 sites en péril, parmi lesquels plus de 450 ont été sélectionnés pour être réhabilités. Et s’il reste encore beaucoup de travail, la Mission Patrimoine portée par la FDJ joue un grand rôle, puisqu’elle représente à ce jour une large part des investissements réalisés.

À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 1 Moyenne : 5]
luctus ultricies Donec sed justo ut