Currently set to Index
Currently set to Follow

Winamax et la publicité : le nouveau roi. Un parieur est sacré nouveau roi 🌞.

Le nouveau roi Winamax (pub). En 2019, Winamax a sorti une campagne publicitaire intitulée “Le nouveau roi”. La campagne publicitaire le nouveau roi de Winamax présente un jeune homme qui gagne un pari sportif et qui devient ainsi un héros célébré dans toute la cité. Le jeune homme gagne un pari sportif risqué et s’illustre par son courage et sa hardiesse. Il est porté en triomphe dans son immeuble puis dans son quartier. Partout sur son passage, les habitants se prosternent en signe de profond respect. La pub de Winamax pour les paris sportifs se décline sous forme d’une vidéo et d’affiches autour du slogan “Grosse cote, gros gain, gros respect”.

Je parie avec Winamax   Je parie avec Winamax  

Le nouveau roi, une campagne publicitaire qui se déroule dans la cité :

Le cadre de la campagne publicitaire “le nouveau roi”  de Winamax et celui de la cité. Le héros de la publicité et un jeune homme qui porte une chaîne en argent et une casquette à l’envers, vissé sur la tête. Au début de la vidéo, on le voit, accompagnée de ses potes, dans un appartement, en train de regarder un match de foot, lorsqu’il reçoit une notification l’avertissant que son pari sportif est gagné. C’est alors qu’un colosse défonce la porte d’entrée de l’appartement et le porte en triomphe à travers l’immeuble pour le présenter à la population telle le nouveau roi. La présentation au public est un clin d’œil très appuyé au dessin animé Le Roi Lion dans lequel le nouveau au roi est présenté aux animaux de la savane. Ici, c’est un géant qui présente le prodige à la population du quartier. Pendant le spot publicitaire réalisé par TBWA\ Paris, une large partie la bande son est issu de Nessum Dorma, un morceau de « Turandot » de Giacomo Puccini interprété par Fabio Armiliato. La fin du spot publicitaire se termine sur le slogan “Grosse cote, gros gain, gros respect”.

 

 

Le message de la pub :

Le jeune homme qui devient le héros de la publicité est un jeune de banlieue au physique fluet, mais qui grâce à ta perspicacité a réussi à décrocher un gros gain grâce à une grosse cote,  sans doute suite un pari combiné aussi risqué, qu’audacieux. C’est grâce à la réussite de ce pari risqué que le jeune homme acquiert un respect de la communauté dans laquelle il habite. Le gros gain est une conséquence de la grosse se cote, mais ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, au final, c’est le respect gagner grâce à ce pari sportif. Le message pourrait être convaincant s’il ne s’agissait pas tant de clichés (argent facile, banlieue, etc.). Si la réalisation de la publicité est parfaite sur le plan technique, sur le plan du message,  c’est tout simplement inconsistant et ridicule. C’est probablement la campagne la plus loupée Winamax avec celle des singes pour l’Expresso. 

Les campagnes publicitaires pour les paris sportifs de Winamax :

La croissance de Winamax sur le marché des paris sportifs fut de 56 % en 2018. Les parts de marché de la marque au W rouge n’a cessé d’augmenter depuis que la marque s’est lancée dans l’aventure des paris sportifs en 2014. Au fil des années, Winamax a proposé plusieurs films publicitaires sur le thème des paris sportifs, avec un regard décalé et humoristique sur les paris en  ligne. Il y eut le personnage de Rémi, puis la publicité réalisée au moment de la coupe du monde de football de 2018. Avec le spot du nouveau roi, c’est un autre type de campagne publicitaire qui est proposé. Comme à chaque fois, sur le plan technique, les vidéos de Winamax sont parfaites. Tout est fluide, très bien réalisé et se regarde facilement. 

Le making of du nouveau roi :

Le making of de la publicité du nouveau roi est réalisé avec le soin d’un documentaire de très bonne facture. Ce making of retrace tous les instants de préparation de tournage de la publicité. On se rend compte que le tournage a demandé de gros moyens, autant en matériel qu’en personnel technique, en acteurs et en figurants.

 

 

La réalisation de la publicité :

  • Agence : TBWA
  • Production : Solab
  • Réalisateur : Romain Chassaing
  • Directeur de la photographie : Ray Coates
  • Producteur : Édouard Chassaing
  • Post-production : Else

Si la réalisation technique de l’objet publicitaire est sans défaut, on ne peut pas en dire autant du message qui est au mieux, insipide.

La musique de la pub pour Winamax :

La musique de la publicité de Winamax pour le nouveau roi est tirée se nomme Nessum Dorma (qui signifie que personne ne dorme) et il est tiré de “Turandot” de Giacomo Puccini, interprété par Fabio Armilliato. Lorsque le héros, gagnant de son pari sportif est porté en triomphe par un géant (Bentley Kalu), les paroles “Tramontate, stelle! All’alba vincerò! Vincerò! Vincerò!” (“Dispersez-vous, étoiles ! À l’aube je vaincrai ! Je vaincrai ! Je vaincrai !) apparaissent vers la fin de la vidéo.

Le géant de la pub :

Contrairement à ce que beaucoup d’internautes ont pensée, le géant de la publicité n’est pas Teddy Riner, mais Bentley Kalu, qui n’est d’ailleurs pas si géant que ça, puisqu’il mesure 1,96 m.

Les affiches de la publicité :

En même temps que la pub télévisée, Winamax a diffusé des affiches publicitaires de différentes dimensions qui portaient le slogan “grosse côte, gros gain, gros respect”.  Ces affiches ont abonnement était diffusées dans les lieux publics, notamment dans les gares.

Les messages publicitaires sont censés être drôles. Pour ma part, j’ai beau me forcer, je n’arrive pas même à sourire en voyant un de ces textes et vous ?

 Il existe 8 textes d’affiches publicitaires :

  • Un poteau peut vous rapporter une barre.
  • Ma devise dans le foot c’est l’argent.
  • But en or montre en platine.
  • Devenir riche sur un coup de tête.
  • Ici on dépoussière les lucarnes et les comptes en banque.
  • Ils plantent des buts je récolte du blé.
  • Obligé de courir après un ballon pour gagner des millions pauvres joueurs.

 Chers dirigeants de Winamax, je vous en conjure, changez d’agence publicitaire, celle-là n’est vraiment pas à la hauteur !

Le bus publicitaire Winamax :

Certains slogans figurant sur les affiches ont été déclinées sous la forme d’habillage pour des bus publicitaires qui ont circulé (malheureusement à vide) dans les grandes villes de France telles que Bordeaux, Lille, Lyon, Toulouse, Paris. Les bus publicitaires de Winamax ont défrayés la chronique, car ils sont apparus comme une aberration écologique et un problème de santé publique.  En effet, faire rouler des bus à vide dans les grandes villes de France est évidemment émetteur de CO2 (à l’heure où beaucoup de gens prennent enfin conscience du réchauffement climatique, ce type de pratique devient insupportable), mais aussi de particules fines nuisibles pour la santé des habitants des villes concernées. Après plusieurs jours de polémique, Winamax a enfin fait retirer ces bus publicitaires les grandes villes de France. 

Avis sur la pub du nouveau roi :

Si on regarde les avis au sujet de la pub pour le nouveau roi, ils sont assez unanimement négatifs.  En effet, la plupart des gens qui a posté un message sur Twitter se plaignent de la nullité du scénario, des clichés à foison, et du message stupide délivrée par cette publicité. Bref selon l’avis de la plupart des internautes, cette pub est complètement loupée. Si on suit  les avis des internautes, le slogan pourrait être “gros budget, gros moyens, mais pub creuse et idiote”.

À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 1 Moyenne : 5]
id ultricies non consequat. ut dolor Donec et, Nullam