Currently set to Index
Currently set to Follow

Le bilan 2015 du groupe PMU vient d’être publié. C’est un bilan mitigé 🌞.

pmu-bilan-2015-logo PMU vient de publier au bilan pour l’année 2015. L’évolution par rapport à l’année précédente et légèrement en baisse, avec un recul de 2 % (en produit brut des jeux) sur l’ensemble de l’activité. Pour l’année 2015, l’ensemble des activités sont à la baisse avec un recul marqué pour le poker en ligne (-4,7 % en produit brut des jeux). Le chiffre d’affaires, malgré une baisse, est tout de même de 9 797 000 000 d’euros pour l’année 2015.

Malgré le léger recul de 2 %, le résultat net pour l’année 2015 correspond aux prévisions.

Lorsque l’on regarde l’évolution des enjeux ainsi que du produit brut des jeux sur l’ensemble de l’année 2015, on se rend compte que trimestre après trimestre, la situation s’améliore nettement. En effet, la baisse des enjeux et du produit brut des jeux est de moins en moins importante, au fur et à mesure que l’année s’avance.

Pour le Président-directeur général du PMU, M. Xavier Hürstel, le déploiement de back office, la création de nouvelles offres, le développement de la qualité de service apporté aux clients, ainsi que maîtrisent des charges strictes ont permis de tenir les engagements prévus.

  Je joue avec PMU   Je joue avec PMU

Le plan PMU 2020 commence à se concrétiser depuis l’année 2015 :

  • L’année qui vient de s’écouler a permis de commencer le déploiement des chantiers stratégiques prévus par le plan PMU 2020. Pendant la deuxième partie de l’année, PMU a renouvelé environ 3200 points de vente, soit environ 1/4 des 12 800 existants. Dans ces nouveaux points de vente rénovés, on trouve de nouvelles bornes interactives appelées « hipiGo », dont le fonctionnement est simplifié et qui permet aux joueurs novices, par exemple, de parier facilement.
  • Le PMU a également multiplié par deux le nombre de ces boutiques destinées à la reconquête des importants centres urbains en proposant dans ses magasins d’un nouveau genre, des bornes interactives comprenant des écrans tactiles, des retransmissions des éléments hippiques sur écrans géants.
  • L’entreprise paris hippiques s’est également lancée dans un programme s’adaptant aux différents types de profil de parieur.

La poursuite du déploiement de PMU à l’international :

L’entreprise de pari mutuel urbain français a continué son déploiement à travers le monde au cours de l’année 2015. En Allemagne, au Brésil en Belgique ou en Chine, les liens continuent de se tisser avec les opérateurs locaux.

La séparation des masses d’enjeux, une exigence de l’Autorité de la Concurrence :

L’Autorité de la Concurrence a imposé à PMU de séparer ses activités Internet de ses activités offline. Cette séparation a demandé de gros efforts à l’entreprise. 150 personnes ont été mobilisées sur l’année pour que cette séparation devienne effective.

La poursuite de l’innovation numérique :

  • Les chaînes Equidia Live et Equidia Life sont passés au format haute définition, ce qui a permis d’accroître la qualité et la visibilité des sports du monde hippique.
  • Il y eut la création de la carte MyPMU et du programme MyPMU+ qui ont permis de récompenser davantage la fidélité des joueurs offline.
  • Les enjeux sur les Smartphones ou tablette ont progressé de plus de 25 % sur l’année 2015, tous secteurs confondus (paris hippiques, paris sportifs, poker en ligne).
  • Le travail effectué en 2015 a permis au début de l’année 2016 de sortir une première application pour Smart Watch, permettant d’effectuer des paris sportifs, depuis sa montre connectée Apple.
À votre avis, les infos de cette page sur les jeux vous ont-elles été utiles ?
[Total: 16 Moyenne : 4.4]
et, adipiscing commodo Donec neque. odio ultricies