Jouer au poker en ligne gratuit et multijoueur sur plusieurs plateformes.

Poker en ligne gratuit et multijoueur. Le poker en ligne gratuit multijoueur est disponible sur plusieurs types de plates-formes. En effet, vous pouvez jouer au poker en ligne gratuit en mode multijoueur sur des sites de bonne qualité, agréables à utiliser, fiables et légaux en France, car agréés ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) ou sur des sites de jeu gratuit sans garantie d’équité, dans la distribution des cartes, de qualité passable, voir très médiocre, graphiquement vieillots et peu ergonomiques. Les sites de poker en ligne gratuits et multijoueurs sont de qualités très variables, c’est pourquoi je vais vous donner des repères qui vous permettront de choisir entre les différentes possibilités, en fonction de vos attentes.

  Je joue avec Winamax   Je joue avec Winamax

Quel programme de poker en ligne gratuit multijoueur choisir ?

Toutes les plateformes de poker en ligne proposent de jouer gratuitement au poker. Certaines plateformes ne permettent de jouer que contre un ordinateur et pas contre de vrais joueurs, donc pas de possibilité de jeux multijoueur avec ses outils. Je vais donc exclure cette catégorie de programme de cet article (il faut dire que ces programmes sont, de toute façon, en plus très obsolètes, tant graphiquement, que techniquement et sans le moindre intérêt pour progresser au poker). La distinction qu’il existe entre les deux autres types de plateformes de poker se fait au niveau de la possibilité de jouer ou non avec de l’argent réel, mais aussi au niveau de la qualité graphique, mais également technique des plateformes et du niveau des joueurs.

Pour être complet dans cet article, je vais vous parler de deux types de plates-formes bien que le deuxième type soit tout à fait décevant et que je ne vous le conseille pas (sauf si votre but est de jouer le plus mal possible contre des adversaires qui jouent tout aussi mal, le tout dans un environnement désagréable graphiquement et pauvre techniquement).

Pour bien comprendre la différence entre les deux  types de plateformes, il faut faire un petit saut en arrière. Jusqu’en 2010, le poker en ligne en mode argent réel est officiellement interdit en France,  mais rien n’empêchait techniquement les plates-formes d’autres pays, notamment de l’Union européenne de proposer leurs services aux internautes présents dans l’Hexagone.  En 2010, l’État français a décidé d’ouvrir les jeux en ligne en mode argent réel à la concurrence et de permettre aux opérateurs qui ne souhaitaient de proposer des services de poker en mode argent réel en France à condition que ces opérateurs se conforment à la loi française,  respectent un cahier des charges très strict, imposé par l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) et s’acquittent d’une licence. Vous êtes peut-être en train de vous demander pourquoi je vous parle de poker payant dans un article qui traite de poker en ligne gratuit multijoueur ?  Tout simplement parce que les opérateurs qui ont décidé de se conformer à la loi française et de respecter le cahier des charges imposé par l’ ARJEL proposent non seulement du poker en mode payant, mais aussi du poker en mode gratuit, dans lequel les joueurs jouent les uns contre les autres, en mode multijoueur notamment dans des sit and go et des tournois.

Et les autres  plateformes, me direz-vous ?  L’ARJEL a obligé les exploitants de salles de poker en ligne payant soit à se conformer à ses exigences, soit acquitter le marché français. Quant aux salles de poker qui ne proposent que de du poker en mode gratuit, celles-ci ne sont soumises à aucun contrôle et peuvent donc continuer à proposer leurs services en France.

Il y a donc d’un côté des salles de poker agréées ARJEL qui proposent à la fois du poker payant et du poker en ligne gratuit en mode multijoueur. Ces salles de poker doivent respectent des standards de qualité exigeants, notamment au niveau de la sécurité des transactions financières, de la protection des données et des joueurs contre les risques d’addiction, d’équité dans la distribution des cartes, de transparence vis-à-vis des organismes de contrôle, etc. Comme ces salles de poker se livrent une concurrence féroce, elles sont elles-mêmes très exigeantes en matière de qualité et fournissent des logiciels simples, fiables, agréables à utiliser et sécuriser, aussi bien pour PC que sur Mac, que sur appareil mobile Android ou iOS. Dans les salles de poker en ligne agréées ARJEL, dont certaines sont très fréquentées (comme Winamax et PokerStars),  les joueurs disposent d’outils (vidéos, articles de blog, conseils, challenges) qui leur permettent de progresser (le poker est un jeu dans lequel on peut progresser tout au long de sa vie, en matière tactique, en matière stratégique, dans sa manière d’appréhender mentalement le jeu, les adversaires ou les situations). Au poker, plus vous progressez, et plus vous serez gagnant régulièrement sur le long terme, que vous jouiez au poker en mode gratuit ou en mode payant.

De l’autre côté, il y a des plateformes qui ne sont contrôlées par personne, qui n’ont quasiment pas évolué depuis plus de 10 ans et sur lesquelles peu de joueurs sont actifs (car peu attrayantes). Parmi les quelques malheureux qui se sont égarés dans ces rooms, aucun ne progresse, tant le niveau général est faible et les incitations à progresser sont inexistantes.

Le poker en ligne gratuit multijoueur de bonne qualité :

Les salles de poker en ligne agréées ARJEL sont toutes multijoueurs et proposent de jouer soit en mode gratuit appelé aussi argent fictif, soit en mode argent réel.  Les joueurs qui s’inscrivent sur ces plateformes sont tout à fait libres de jouer, ou non, avec de l’argent. Ils peuvent très bien jouer exclusivement en mode poker gratuit, sans que cela ne pose aucun problème.  Évidemment, au bout d’un certain temps, le mode argent gratuit peut paraître un peu limité, car les perspectives de progression (et de gains) ne sont pas énormes. En effet, beaucoup de joueurs en mode argent fictif confondent le poker et la loterie. Certains font littéralement n’importe quoi sur les tables de jeu.  Bien sûr, si vous progressez et que vous atteignez les limites supérieures, en argent fictif vous jouerez contre des adversaires qui seront techniquement un peu meilleurs que ceux qu’on trouve en basse limite, en mode gratuit. Si vous arrivez en très haute limite du mode argent gratuit, vous aurez probablement envie, à un moment donné de jouer en mode argent réel, même en micro-limite, car le jeu y est plus varié et plus intéressant.  Si vous arrivez régulièrement à vaincre les hautes limites du mode argent fictif, il y a peu de doute que vous arriverez à vaincre les joueurs de micro-limite, en mode argent réel. Mais pour parvenir un tel résultat, il faudra travailler votre poker en regardant des vidéos de joueurs pros, en lisant des articles de blog, en lisant des articles de journaux spécialisés, en échangeant avec d’autres joueurs sur des forums, en étudiant des revues de mains, en vous faisant coacher,  en utilisant un tracker pour connaître vos statistiques et celles de vos adversaires, mais aussi pour étudier, a posteriori, la manière dont vous avez joué certaines de vos mains, etc. Bref pour progresser au poker, il faut travailler son jeu, y réfléchir, cela ne se fait pas d’un claquement de doigts, il faut y passer du temps et de l’énergie, mais si vous aimez le poker, cela vous demandera finalement assez peu d’efforts (comme dit le proverbe : « quand on aime on ne compte pas »).

Une salle de poker en ligne  multijoueur agréé ARJEL propose un environnement de jeu sécurisé, fiable, agréable  et simple à utiliser, sur un ordinateur de type PC, Mac (et parfois Linux aussi), sur un smartphone ou sur une tablette Android ou iOS (iPhone, iPad, iPod Touch)  et parfois aussi Windows Phone (avec Winamax). Pour l’instant, les salles de poker en ligne agréées ARJEL sont au nombre de 7 :

  1. Winamax ⇨     Jouer ( plus d’infos )
  2. PokerStars ⇨  Jouer ( plus d’infos )
  3. PMU ⇨               Jouer ( plus d’infos )
  4. Unibet ⇨           Jouer ( plus d’infos )
  5. BetClic ⇨          Jouer ( plus d’infos )
  6. Bwin ⇨              Jouer ( plus d’infos )
  7. PartyPoker ⇨  Jouer ( plus d’infos )

Dans ces salles de poker en ligne, l’équité de la distribution des cartes est garantie par des sociétés de contrôle indépendantes, mais aussi par l’ARJEL qui vérifie a posteriori que la distribution des cartes est bien aléatoire. Dans ce type d’établissement, aucun risque de triche de la part de l’opérateur n’est possible (il faut dire que les contrôles sont fréquents et draconiens).

Ces salles de poker en ligne gratuites et multijoueurs se présentent  généralement sous la forme d’un logiciel à télécharger sur votre ordinateur ou d’une application qui est également à télécharger. Plusieurs opérateurs proposent aussi de jouer sans télécharger de logiciel, c’est-à-dire directement dans votre navigateur internet, avec la technologie Flash. Les opérateurs qui proposent cette solution sont Winamax, Bwin, BetClic et Unibet.

Gagner de l’argent sans risquer :

  • Les salles de poker en ligne agréées ARJEL proposent toutes ce qu’on appelle des freerolls.  Ce sont des tournois dont l’accès est gratuit, mais qui peuvent rapporter de l’argent aux joueurs qui terminent dans les places payées.  Certains opérateurs comme Winamax en proposent 12 par jour !
  • Plusieurs opérateurs mettent à disposition des sit and go qui permettent de gagner quelques centimes, toujours sans rien miser. Il y a par exemple BetClic qui propose des Shastas, ou Winamax avec ses sit and go freerolls.
  • Winamax propose un « Challenge Play Money ».  Les joueurs qui obtiennent les meilleurs résultats en mode play money se voient attribuer automatiquement, toutes les semaines, des primes, selon leurs places dans le classement et leurs limites de jeu.

Les obligations des uns et des autres :

Les opérateurs de poker en ligne qui reçoivent un agrément de l’ARJEL doivent respecter des obligations, notamment au niveau de l’inscription,  en utilisant un formulaire d’inscription standardisé et en refusant toute personne mineure ou interdite de jeux.

De leur côté, les joueurs qui s’inscrivent doivent fournir un justificatif d’identité (afin de prouver qu’ils sont bien majeurs) et un justificatif bancaire (afin de pouvoir toucher leurs éventuels gains, et cela, même s’ils ne jouent jamais en mode argent réel. La loi française est la même pour tout le monde).

L’inscription dans une salle de poker agréée ARJEL :

  1. Le nouveau joueur doit commencer par remplir le formulaire d’inscription standard sans oubli ni erreur.
  2. Dès que le formulaire d’inscription est rempli, le joueur peut commencer à jouer au poker en se connectant avec les identifiants qu’il vient de créer, mais son compte joueur n’est que provisoire. Pour transformer ce compte provisoire en compte définitif, le  nouveau joueur doit, dans un délai de 30 jours maximum, envoyer à l’opérateur un justificatif d’identité (copie de la carte d’identité ou copie du permis de conduire ou encore copie du passeport) et un justificatif bancaire (RIB). Le nouveau joueur peut effectuer (ou non)  un dépôt d’argent, mais cela n’a rien d’obligatoire.
  3. L’opérateur vérifie les justificatifs envoyés, puis si ceux-ci conviennent, l’opérateur envoie, par la poste, un code PIN que le nouveau joueur devra recopier dans l’espace personnel de son compte joueur. C’est après cette dernière démarche que le compte joueur devient définitif.

Le poker en ligne gratuit multijoueur de faible qualité :

Beaucoup de débutants veulent commencer à jouer au poker en ligne gratuit multijoueur dans le but d’apprendre les règles du jeu, de se perfectionner, d’apprendre des techniques qui permettent de gagner au poker et de vaincre leurs adversaires, mais le choix de la plate-forme qu’ils font n’est pas toujours très judicieux, faute d’information.  Il faut savoir que les plateformes qui ne proposent que du poker en mode gratuit ne permettent hélas pas de progresser. En effet, sur ces plate-forme, on ne trouve que des joueurs d’un niveau extrêmement médiocre qui ne cherchent jamais à améliorer leur jeu et qui jouent n’importe comment. La spirale de la médiocrité entraîne les nouveaux venus à jouer tout aussi mal que leurs prédécesseurs.  Bref si vous voulez apprendre à jouer au poker, ou progresser, je vous déconseille ce type de plate-forme (il est préférable d’opter pour une salle agréée ARJEL). En revanche si vous aimez faire n’importe quoi, comme all-in à toutes les mains, vous êtes au bon endroit. Hélas, votre pratique du poker correspondra plus à celle de la roulette, mais si cela vous fait plaisir, je n’y vois pas d’inconvénient.

Ne croiser que des joueurs d’un niveau extrêmement faible n’est pas le seul inconvénient des plateformes qui ne proposent que du poker gratuit.  Ces plateformes sont, en plus, peu pratiques, graphiquement assez vilaines (elles ont été créées il y a de très nombreuses années et n’ont, depuis, jamais subi de lifting graphique),  les fonctionnalités sont minimales, l’affluence dans ces salles est si faible qu’il faut vous armer de patience pour trouver une table sur laquelle il y a quelques joueurs. La plupart de ces salles nécessitent une inscription avec votre adresse email ou votre compte Facebook (mais vous ne savez pas ce que les propriétaires de ces jeux font de votre adresse mail ou de vos Identifiants Facebook, car ils n’ont de compte à rendre à personne).  Vous n’avez aucune garantie que la distribution des cartes soit équitable, car rien n’oblige les propriétaires de ces jeux gratuits à faire un travail sérieux en ce sens. De plus, si l’algorithme de distribution des cartes est aussi vieux que la plate-forme, il ne faut pas s’attendre à des miracles d’équité. Enfin, si vous voulez jouer sur un smartphone ou une tablette, à part Governor of poker,  vous pouvez oublier ces solutions, car les développeurs n’ont pas fait le travail suffisant (comme pour le reste d’ailleurs).

Liste des sites de poker entièrement gratuits et multijoueurs (lorsqu’il y a assez de joueurs) :

  • Good game poker (le niveau des joueurs est plus que catastrophique).
  • Governor of poker 2 et 3 (les graphismes sont préhistoriques).
  • k poker (plateforme souvent déserte et très vieillotte).
  • fox poker (les joueurs sont rares).
  • Soda gaming (il faut être très patient pour trouver une table et l’inscription est laborieuse).

Bref si vous aimez le poker, vous devriez plutôt choisir une salle de poker agréée ARJEL.

Les informations de cette page vous ont-elles été utiles ?
[Total: 21 Moyenne : 4.6]
 
 
Première publication, le .

Auteur : Fred pour ludo9.com

 

À lire aussi :

 
 
poker-ligne-gratuit-multijoueur-181104